imprimante cuisine

 

L’impression tridimensionnelle est une technologie qui se développe extrêmement vite. Depuis quelques années les prix baissent considérablement et de ce fait les imprimantes 3D deviennent de plus en plus accessibles au grand public. Cette nouvelle technique de fabrication en 3D qui consiste à empiler couche par couche de la matière grâce à l’extrudeur d'une imprimante 3D permet de fabriquer tout un tas d’objets en trois dimensions. Alors que cette machine coutait plus de 10 000€ il y a 10 ans, il est désormais possible de se procurer une machine pour moins de 500 €. Si celles-ci était jusqu’à présent réservées à un public d’érudits et de bricoleurs car difficile à calibrer et faire fonctionner, il existe aujourd’hui des modèles plug and play où il suffit d’appuyer sur un bouton pour lancer une impression. La gamme Cube de 3D Systems symbolise cette démocratisation, compacts et épurées ces imprimantes ont l’apparence d’appareils domestiques.

Des objets imprimés en trois dimensions

Avec ce nouveau procédé de fabrication, il est possible d’imprimer en 3D une grande diversité d’objets. Objets du quotidien comme des presses agrumes, des couverts ou gobelets ou encore pièces destinées à un usage professionnel comme des engrenages, des maquettes ou toute sorte de prototypes ; les possibilités sont presque infinies. De plus il n’est plus forcément obligatoire d’avoir des compétences en modélisation 3D pour imprimer ce genre de pièces. A l’instar de sketchup ou Thingiversen de plus en plus de plateformes de partages propose des fichiers 3D  à imprimer. D’après plusieurs études comme celle du Michigan Technological University il ne faudrait qu’entre 4 mois et 2 ans pour rembourser une imprimante 3D sur la base de 20 objets imprimés. Par ailleurs le vrai avantage de cette technologie 3D est d’obtenir des produits personnalisés pour des prix inférieurs aux techniques traditionnelles de fabrication.